les arts martiaux autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les arts martiaux autres

Message par jim25 le Sam 27 Juin 2009, 14:41

La pratique de la competition peut etre à double tranchant:

1-Le competiteur aura acquis des automatismes de défense des reflexes corporels et visuels mais :
2-sera limité (en SD) du fait des reglements, ne saura pas forcement reagir en cas de multi agresseurs, ne saura pas non plus s'adapter a l'environement ( compet=tatamis, rue = trotoir, abris-bus, mur terrase de café vehicules etc...

En conclusion je dirais que c'est un bien que de pratiqué la competition, mais qu'il faudrait malgré tout etre contient de ses perspectives en SD.

jim25
1er Câp
1er Câp

Nombre de messages : 33
Age : 39
Localisation : Besancon
Date d'inscription : 16/06/2009

Caractéristiques
Grade: Sympathisant
Sexe: Homme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les arts martiaux autres

Message par olivrig le Dim 02 Aoû 2009, 12:56

salut, je suis en partie d'accord avec ce que tu dis.C'est vrai que le combat competition est encadré par des regles precises( et heureusement) qui donnent donc des automatismes et des limites aux applications des techniques martiales.
Cependant, en self-defense réele, je peux te dire que l'adrenaline n'est pas dosée de la meme façon qu'en competition, et tu sens bien que le luxe de t'imposer des regles est relative a la maitrise que tu as de la situation.
Quand j'etais jeune ( Choqué ), j'etais avec mon frangin a velo quand 2 gars de nos ages qui passaient par la ont decidé de s'amuser. L'un d'eux a bousculé mon frere et je me suis senti obligé de lui en coller une. Bien sur il me l'a rendue et s'en est suivi une joute pieds poings durant laquelle je lui ai placé 2 ou 3 (je ne sais plus exactement, ca fait un bail..) coups de pied au plexus qui lui ont coupé la respiration. Mon frere est le copain de mon adversaire restaient spectateurs et je me suis offert le luxe de lui laisser reprendre sa respiration avant de reprendre le combat.Ensuite , il devait avoir sa dose et ils sont partis de leur coté. Tu vois, c'est une evidence pour moi que si mon frangin avait été aux prises avec l'autre, j'aurais profité du souffle coupé de mon adversaire pour le "finir" et pouvoir aider mon frere. Là, j'avais 12 ans et je ne pratiquais rien, a part peut-etre l'ecole buissonniere Gros sourire . Je pense que en situation réelle, c'est surtout l'envie qui compte et le reste ca vient naturellement.
avatar
olivrig
3e Câp
3e Câp

Nombre de messages : 427
Age : 49
Localisation : Evenos 83
Date d'inscription : 27/07/2009

Caractéristiques
Grade: Sympathisant
Sexe: Homme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum